Blog - Mathieu Bauwens
à propos

Photographe autodidacte, je pose mon regard sur le monde qui nous entoure uniquement en noir et blanc, uniquement en argentique, avec un unique objectif de 50mm.

C’est un choix qui, à l’heure de la rapidité et de la rentabilité, peut paraître un peu fou... Mais c'est ce que j’aime faire. Pas de revendication esthétique dans ce choix.

J’aime l’attente après la prise de vue, découvrir mes bandes de négatif, passer du temps dans la chambre noire, l’odeur des produits chimiques. J’aime le toucher du papier photo, le regarder en lumière rasante pour y déceler sa structure. Et après parfois toute une journée de travail, admirer ce morceau de papier qui sèche à l’air libre…

La photographie est une question de composition, de lumière, mais aussi d'émotions, et aussi une question de temps... Quelques fractions de seconde pour la prise de vue, mais du temps, beaucoup de temps, pour le reste. Pour choisir la bonne image, pour lui donner son ton, pour essayer de faire passer une émotion... Le tirage photographique représente l'aboutissement du travail du photographe, c'est sa vision, son interprétation. Ce travail-là ne peut pas être instantané, il nécessite de la lenteur.

La photographie n’est qu’un fragment de la réalité, une interprétation parmi tant d’autres. Mon regard est plus noir que blanc et vous devez savoir que –paradoxalement- le photographe doit s’approcher des gens pour se faire oublier.
 




Top